Comment arrêter de procrastiner ?

Comment arrêter de procrastiner ?

procrastination

“Je le ferai plus tard “, ” ça peut attendre demain”. Voila des phrases que nous répétons souvent pour reporter une tâche initialement prévue. Ce phénomène qui semble anodin est pourtant un des principaux freins à la réussite de vos projets. Il s’agit de la procrastination. Le succès de vos projets dépend en partie de votre capacité à vaincre la procrastination pour passer à l’action.

Nous avons tous cette tendance à la procrastination. Mais pourquoi est ce que nous procrastinons ? Pour répondre à cette question, il faut remonter à la Grèce antique avec le concept de l’acrasie qui a été théorisée par des philosophes comme le fait d’agir à l’encontre de son meilleur jugement. Ainsi l’acrasie se manifeste lorsque nous faisons une chose toute en sachant que nous devrions faire autre chose. La procrastination se définit comme la tendance à repousser à plus tard les tâches à faire.
De nos jours, ce phénomène a pris de l’ampleur car nous sommes exposés à une quantité astronomique de distractions et de sollicitations en tout genre. L’une des causes de la procrastination est que nous privilégions souvent une gratification immédiate à des résultats différés.

Moi même j’ai longtemps été un champion de la procrastination. Heureusement, aujourd’hui, j’arrive à mieux gérer cet aspect des choses. Je vous propose quelques techniques que j’ai découvertes pour lutter contre la procrastination :

1- La règle des deux minutes

J’ai découvert cette technique dans le livre ” Getting Things Done” de David ALLEN. La règle est simple : ” Si cela prend moins de deux minutes, alors faites le tout de suite”. Par exemple si vous devez appeler un client pour confirmer un rendez-vous, prenez le téléphone et faites la de suite au lieu de remettre à plus tard ” quand vous aurez le temps”.

2- La technique de l’emmental

Lorsque vous avez une grande tâche à effectuer, souvent vous ne savez pas par où commencer. La technique consiste à creuser un trou dans la tâche comme les trous dans le gruyère. Ce trou peut être 5 ou 10 minutes de travail sur cette tâche. Cette technique est tirée du livre Eat that frog” de Brian TRACY. Supposons que vous devez réaliser une présentation lors du prochain Comité de Direction, alors vous devriez prendre 15 minutes pour simplement faire une ébauche de plan sans chercher à faire toute la présentation en une fois.

3- Faites des To-do lists

La procrastination vient souvent du manque de clarté et de l’hésitation dans les tâches que vous avez à faire. Pour éviter cela, il vous faut lister vos tâches à l’avance. Cela vous apporte de la clarté et réduit l’inertie et le flou qui vous empêchent de passer à l’action.

4- Engagez-vous auprès de vos proches

L’être humain est un animal social et en cela l’opinion des autres a une certaine influence sur nous. Personne n’aime passer pour un individu sans volonté et sans parole. Le hack ici est de partager à vos proches ou publiquement les tâches et projets. Cet acte vous engage et vous pousse à réaliser la tâche pour ne pas perdre la face.

5- Réduisez l’effort mental

La motivation et la volonté sont des denrées limitées. Chaque décision ou geste que vous faites dans la journée diminue votre volonté. Il faut donc réduire la quantité de volonté qu’il vous faut démarrer une tâche. Par exemple, j’ai une certaine tendance à la procrastination quand il s’agit de la salle de sport. La solution a été d’acheter un vélo d’appartement, ce qui élimine l’effort de se motiver, s’habiller et conduire jusqu’à la salle de sport.

Pour finir, retenez que la procrastination n’est pas une fatalité. Vous pouvez l’arrêter ou la limiter avec quelques petites techniques. Il s’agit de prendre des bonnes habitudes qui vous poussent à l’action.

Alors quel est votre rapport à la procrastination ? Dites-moi un peu dans les commentaires. Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le partager avec 5 personnes de votre choix pour les aider. Cela vous prendra moins de 2 minutes, alors faites le maintenant sans reporter à demain.

Écrire un commentaire

1 comment