Le jour où j’ai découvert que mon talent ne suffisait plus.

Le jour où j’ai découvert que mon talent ne suffisait plus.

le talent ne suffit pas

La nature humaine cherche toujours à expliquer les situations que nous vivons. Pour expliquer le succès, nous faisons généralement appel à plusieurs concepts dont les trois principaux sont : Le travail, la chance et le talent. Revenons un peu sur ces trois concepts. D’abord le travail semble très facile à concevoir et saisir comme concept. Ensuite la chance est déjà moins tangible et mesurable. Disons que la chance c’est le loto. Même si c’est plus nuancé que cela et nous en parlerons dans un prochain article. Enfin, le troisième concept est véritablement difficile à définir. En réalité le talent est le nom que nous donnons à une combinaison de qualités individuelles dont nous pouvons constater des résultats sans toutefois connaitre les proportions du mélange.

La question du talent est importante dans un monde moderne largement capitaliste. En effet, la notion de talent fera la différence entre les individus. Il y a quelque chose de l’ordre de la compétition qui se joue. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si le concept du talent est prépondérant dans le sport. Dans ce contexte, vous avez parfois le sentiment de ne pas être à la hauteur dans certaines situations de vos vies personnelle et professionnelle. Si cela peut vous rassurer, vous n’êtes pas seul dans ce cas. En effet, nous avons tous déjà connu un jour ce sentiment déplaisant. 

La meilleure attitude à adopter dans ce genre de situation est de ne pas vous focaliser sur un éventuel manque de talent par rapport à d’autres. Concentrez-vous plutôt sur votre travail et vos efforts.

Le travail acharné bat le talent lorsque le talent ne travaille pas dur.

Tim NOTKE

Voici une petite anecdote qui me vient à l’esprit. Durant ma scolarité, j’ai connu des hauts et des bas comme la plupart d’entre nous. Je me souviens d’une époque au cours primaire ou j’étais un véritable virtuose. J’arrivais à me classer systématiquement dans le top 3 de la classe sans avoir l’impression de travailler dur. J’avais des facilités et des capacités au dessus de la moyenne. C’est ce qu’on pourrait appeler le talent.  A la fin de mon cours primaire, j’ai intégré le Collège Catholique Père Aupiais. C’était un des plus grands collège de Cotonou. Il y avait beaucoup plus d’élèves que dans ma petite école de quartier avec une seule classe de CM2. A la fin du 1er trimestre j’obtiens une moyenne de 15,00 mais je ne suis que 6ème de la classe. Je tombe de mon petit nuage. Ce jour là, j’ai compris que mon talent ne suffisait plus. J’étais désormais entouré des meilleurs. Tout le monde ici avait du talent, certains énormément. C’était la Champions League et ma stratégie de touriste ne passait plus. Ici, il faut travailler dur.

Connaitre ses talents apparait donc comme un atout et un avantage compétitif. De plus en plus d’entreprises ont misé sur la détection des talents lors du recrutement de leur collaborateurs. Dans ce cadre, une équipe de scientifiques de chez GALLUP a mené une étude sur 40 ans de recherches pour inventorier une liste de 34 thèmes regroupant l’éventail des talents possibles. Voici la liste. Je vous recommande également le livre Strenghtfinder 2.0 qui vous éclairera davantage sur le sujet de vos talents. Nous avons tous un talent au moins. A vous de trouver quels sont les vôtres et de les exploiter au mieux. C’est cela même le talent ultime.

Écrire un commentaire

3 comments